mardi 9 mai 2017

lundi 1 mai 2017

1er mai à Nîmes, à Alès... 
Refus inconditionnel au capitalisme et au fascisme!!!




Nous étions 500 à Nîmes et autant à Alès. Ensuite, devant la Préfecture de Nîmes, un pique nique militant a permis de partager nourriture, points de vue, et projets.... Le réseau "Welcome réfugiées" a donné rendez-vous à tous les militant-e-s ce vendredi  05 mai à 18h00, au siège de l'APTI, 8 Boulevard Sergent Triaire. Face à une Préfecture qui ne se préoccupe pas du sort des demandeurs d'asile, nous devons agir et réagir!!!


jeudi 13 avril 2017


"Les Utopiques" a maintenant son site...

Allez le visiter ici 

Abonnez vous(4 numéros, seulement 20,00€) en cliquant ici 

et la page Facebook, c'est ici

vendredi 10 février 2017

N'attendons pas que les capitalistes  
nous prennent tous nos droits... 
Agissons toute l'année!!!
 
  • Le 07 mars, soyons nombreux à manifester à Paris pour défendre notre système de santé.SUD Santé Gard Lozère organise la montée de 50 participant-e-s à cette manifestation. Vous pouvez vous inscrire en téléphonant au 06 99 06 66 81 et (ou) aider au financement de ce voyage en allant ici:
  • le 08 mars, Grève des femmes. "On ne le dit jamais assez : ce sont nos luttes qui ont permis de conquérir des droits et de progresser vers l’égalité entre les femmes et les hommes." la suite ici
 

mercredi 25 janvier 2017

Mobilisation dans les services publics!!!

Dans le secteur de l’Éducation Nationale et dans l'hospitalier, les salarié-e-s se mobilisent pour défendre leurs conditions de travail... Et donc le "service public"!!!
Dans notre région, l'appel, "Touche pas  à ma ZEP" prend de l'ampleur à l'image du lycée Langevin à Beaucaire, comme du lycée Darboux à Nîmes. Vous pouvez visionner une vidéo ici.
 Dans l'hospitalier, la mobilisation se construit en vue d'une manifestation nationale, le 07 mars 2017, à Paris. Vous pouvez participer au financement du transport en versant de l'argent à ce "pot commun".    Pour lire les derniers articles de SUD Santé 30, c'est ici 

Dernière minute!!! Le magazine de réflexion et de mobilisation, Solidaritat vient de sortir. Vous pouvez le  lire en ligne ici ou le commander à Solidaires Gard.

mardi 17 janvier 2017


Rassemblement de Solidaires devant la Mairie de Nîmes


l'Union Syndicale Solidaires du Gard était aujourd'hui, mardi 17 janvier 2017, devant la mairie pour que soient respectés les trois principes de l'article 1 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789: Liberté, Égalité, Fraternité.

Car l'Union Syndicale Solidaires du Gard ne doit pas être exclue avant d'avoir un local décent afin de pouvoir accueillir les salarié-e-s, précaires et chômeurs.

Continuez de soutenir l'Union Syndicale Solidaires du Gard, signez et faites  la pétition en ligne: 

dimanche 15 janvier 2017

                                Communiqué de presse

 La Mairie de Nîmes prétend expulser l’Union Syndicale Solidaires 30…et des milliers de salarié-e-s!
L’Union Syndicale Solidaires du Gard dénonce la décision de la Municipalité de Nîmes de vouloir nous expulser de notre local actuel, que nous occupons depuis 1996 , situé au 6 rue Porte d'Alès,
sous prétexte de vouloir vendre l'immeuble.

Ce virage autoritaire vient s’ajouter à l’ensemble des mesures prises à l’encontre de toutes les organisations syndicales en voulant leur faire payer : un loyer et les fluides… Les Bourses du Travail ont été créées à la fin du 19ème siècle, pour pouvoir accueillir les différentes organisations syndicales. De mauvais choix politiques ont supprimé cette Bourse du Travail à Nîmes.
Pourtant, c’est bien cette dernière qui doit bien voir le jour, à l’image des Maisons des Associations
et des Maisons des Syndicats, qui peuvent exister dans bien des villes. C’est la demande de certaines organisations syndicales du Gard de voir bâtir cet ensemble nécessaire à la population. Nous exigeons notre relogement dans des locaux décents permettant d’accueillir les salarié-e-s, précaires et chômeurs qui subissent les méfaits de ce monde du travail qui ne cesse de briser nos acquis sociaux. De tels locaux nous garantiraient un fonctionnement normal de nos structures syndicales et de notre action interprofessionnelle, en adéquation avec le principe d'égalité et de liberté syndicale.

Aussi, l’Union Syndicale Solidaires du Gard se placera devant la Mairie, le mardi 17 janvier
2017 à partir de 12h,
pour rencontrer directement les salarié-e-s dans la rue et leur faire signer une pétition.
 
A cette occasion, l’Union Syndicale Solidaires du Gard demande à rencontrer Monsieur le Maire
pour qu’un accord soit trouvé. Bien évidemment, l'Union syndicale Solidaires Gard sera dans l'impossibilité de libérer ses locaux tant que nous serons pas relogés.

Contacts Solidaires Gard :
Dominique BACHA : 06 20 47 56 07
Jérémie BERTHUIN : 06 64 97 58 05

jeudi 5 janvier 2017

Salarié-e-s des Très Petites Entreprises et des Très Petites Associations, vous avez jusqu'au 13 janvier pour élire vos représentants-e-s pour vous défendre et vous représenter... 
Votez Solidaires!!!

plus d'info: Amandine au 06 98 94 45 80 

mardi 27 décembre 2016

Salarié-e-s des Très Petites Entreprises et des Très Petites Associations (TPE/TPA), entre le 30 décembre et 13 janvier vous allez pouvoir voter pour élire les représentants syndicaux... Pour vous défendre, Votez Solidaires !!!

Solidaires l'avait dit et, malheureusement, cela va être fait, la loi El Khomri, véritable recul
social, va faire ses premières victimes chez les salarié-e-s des TPE et TPA... Avec la complicité de la CFDT et la CFTC. Oui, la CFDT et la CFTC ont signé avec des fédérations patronales un accord pour l’annualisation du temps de travail pour les Très Petites Entreprises de services à la personne qui aura un impact très nocif pour ses salarié-e-s. Cet accord permettra l’annualisation du temps de travail sur la décision unilatérale de l’employeur pour les salarié-es à temps plein comme à temps partiel. Cela va permettre une plus grande flexibilité des horaires de travail, ainsi que la possibilité de modifier les plannings avec des délais de prévenances réduits jusqu’à une heure dans les "cas d’urgence", mais aussi une moindre rémunération pour les salarié-es, dont le temps de travail était jusque là calculé au mois, quand ils et elles effectueront des heures supplémentaires ou complémentaires.C'est dans ce cadre de dégradation sociale que l’Union syndicale Solidaires s'engage à être présente auprès des salarié-e-s très petites entreprises ou associations (les TPE-TPA).

Pour cela, entre le 30 décembre et 13 janvier, 
votez et faîtes voter Solidaires 

Pour être aider par Solidaires, c'est ici

vendredi 16 décembre 2016

La campagne pour les élections TPE/TPA: une priorité pour Solidaires Gard!!!


Militantes et militants de Solidaires Gard s'étaient donné  rendez-vous place de l'Horloge à Nîmes pour rappeler que bientôt se dérouleraient les élections pour les représentant-e-s des Très Petites Entreprises et Très Petites Associations (TPE/TPA).

Il est important que ces salarié-e-s aient à leurs côtés des représentants syndicaux qui veillent à l'application du code du travail plutôt que d'autres qui accompagnent le recul social!!!

Solidaires, avec d'autres organisations syndicales, a mobilisé durant quatre mois pour s'opposer à la loi Travail. Le Gouvernement, en utilisant des procédés, légaux, mais anti-démocratiques, "le 49-3"a tout de même promulgué cette loi, dit Travail, et  dont les décrets confirmeront ce recul social.

Les salarié-e-s des des TPE/TPA seront en première ligne...

Face à cela, Solidaires, entend écouter, représenter et défendre ses salarié-e-s.

Du 30 décembre au 17 janvier 2017: 
votez et faites votez SOLIDAIRES!!!

Vous trouverez des liens qui se réfèrent à Solidaires ainsi que des reportages sur le rassemblement du 13 décembre place de l'horloge à Nîmes 

Pour aller sur le site de Solidaires, c'est ici 

Pour voir le reportage Place de l'horloge, c'est ici et

Pour  visualiser la vidéo de Solidaires Gard sur la campagne TPE/TPA, c'est ici

dimanche 20 novembre 2016

Calendrier militant 

·       Jeudi 24 novembre 18 heures à l’auditorium du Conseil Départemental 3, rue Guillemette à Nîmes.


Réunion/débat sur les conséquences de la Loi Travail- El Khomri et la mobilisation pour son abrogation  le jeudi 24 novembre 2016 à partir de 18 heures avec la participation de Max PETIT et Richard ABAUZIT, ex-inspecteurs du travail et militants syndicalistes CGT et Solidaires.
Cela concerne tous les salarié-e-s du  public et du privé, les sans emploi, les précaires et les jeunes scolarisé-e-s,  et cela concerne également les retraité-e-s qui, elles/eux aussi,  seront touché-e-s par ces politiques d’austérité.

·        Vendredi 25  novembre 18h, Avenue Feuchères, côté gare, Manifestation contre les violences faites aux femmes dans le cadre de la journée nationale
Nous vivons dans un pays où il y a 86 000 viols par an dont seulement 1,5% sont condamnés. 216 000 femmes sont victimes de violences conjugales, 122 sont mortes en 2015. Stop aux violences faites aux femmes !
Pour que le pays des droits de l'Homme devienne enfin, aussi, le pays des droits des femmes !



·       Samedi 3 décembre, 14h00, place Jean Robert, quartier Richelieu en face de l’hôtel des impôts   Manifestation contre le chômage et la précarité dans le cadre de la mobilisation nationale.


Alors que les conquêtes sociales et les valeurs de solidarité du Conseil national de la Résistance sont attaquées de toute part, les profiteurs de tout poil n’ont qu’une idée : rogner les droits sociaux pour augmenter encore leur marge de profit. Tous les prétextes sont bons pour exiger des salarié-es, avec ou sans emploi, de nouveaux sacrifices. Heureusement, nous sommes nombreux à voir les choses autrement : il faut réduire le temps de travail et partager les richesses afin de garantir à chacun les moyens de vivre décemment (emploi et revenu décent, logement, papiers...).

lundi 14 novembre 2016

Vote dans les TPE et TPA, report ou pas???
Solidaires écrit au Ministère