mercredi 18 octobre 2017

A l'image des routiers et des travailleurs des docks et des ports:
"Faisons reculer le gouvernement Macron!!!"

L’Union syndicale Solidaires est engagée dans les mobilisations contre les lois travail, leur application et contre les politiques qui les accompagnent. Dans les jours qui viennent de nombreuses initiatives ont lieu, contre le gigantesque plan social que constitue la remise en cause des contrats aidés, contre la baisse des APL, le gel des rémunérations et la baisse des emplois publics, et bien sur et encore contre les ordonnances. (Lire ici le communiqué de Solidaires)
Nous travaillons à faire de la mi-novembre un moment de convergence de l’ensemble de ces luttes et nous porterons des propositions à l’intersyndicale dans ce sens. La constitution d’un mouvement social fort et déterminé est une urgence. (Lire ici l'interview d'Eric Beynel)

vendredi 13 octobre 2017

Construire, unifier, amplifier !

 

Communiqué de l'Union Syndicale Solidaires

La journée unitaire du ‎mardi 10 octobre a été une grande réussite avec plus de 400 000 manifestant-es sur l’ensemble du territoire et d’importants taux de grévistes dans les trois versants de la fonction publique. Dans de nombreuses villes répondant aux appels à la convergence public/privé, comme celui de Solidaires, des équipes du privé se sont jointes aux cortèges. Lire la suite ici.

Solidaires s'unit à la journée de grèves et de manifestations du 19 octobre, lancée par la CGT, pour dénoncer les ordonnances et les réformes sociales du gouvernement.

vendredi 29 septembre 2017

La casse des services publics: école, hôpitaux, Sécurité Sociale, concerne tout le monde!!!

Le 10 octobre, salarié-es du public et du privé en grève et en manifestation 

 
Depuis l'arrivée du nouveau gouvernement, les mesures négatives s'accumulent pour les agent.e.s de la Fonction Publique.Pourtant sans eux, plus de services publics républicains assurant la régulation, la qualité de la vie  de tous les citoyens et la cohésion sociale du pays. La gravité de cette situation a conduit l'ensemble des organisations syndicales nationales de fonctionnaires et agents publics à lancer unitairement un appel à la grève de tous les personnels pour le 10 octobre, date choisie par le ministre pour la tenue d'une réunion salariale. Cet appel unitaire est une première depuis 10 ans.  
Elles exigent: 
  • l'augmentation immédiate de la valeur du point d'indice  
  • la non augmentation de la CSG 
  • l'amélioration des carrières 
  • l'arrêt des suppressions de postes 
  • le maintien et la titularisation des contrats aidés 
  • le non rétablissement du jour de carence 
  • la préservation du Code des pensions civiles et militaires de retraite menacé par la future réforme des retraites.

 Les organisations syndicales gardoises CFDT, CFE-CGC, CGT, FA, FO, FSU, UNSA et Solidaires de la Fonction Publique appellent  à cesser le travail ce jour là et à se rassembler à 15h00 place de la Maison-Carrée à Nîmes pour se rendre en manifestation à la Préfecture. 

 




 

jeudi 28 septembre 2017

Signez la pétition en cliquant ici

              En Catalogne comme ailleurs…Contre la violence d’État !
                             Pour les libertés et la démocratie !


Les menaces puis la répression exercée par l’État espagnol en Catalogne sont des atteintes intolérables à la démocratie. La police espagnole a envahi plusieurs bâtiments officiels de la
Generalitat de Catalunya, arrêtant des responsables de l’administration et des ministres. Plus
largement, de vastes opérations de police ont été organisées contre les milieux autonomistes
et indépendantistes. C’est la Guardia civil qui a été chargée de ces besognes ; elle n’a pourtant pas les
compétences juridiques pour agir ainsi sur le territoire catalan ; le pouvoir central bafoue ses
propres règles de fonctionnement. C’est un choix politique ; celui de nier au peuple le droit
de décider de son avenir. Par tous les moyens, le pouvoir central veut empêcher le referendum prévu pour le 1er octobre. De nombreuses organisations de l‘Etat espagnol alertent : «Les événements actuels montrent à quel point le spectre du franquisme est encore présent.»
         
              Referendum ou pas ? Indépendance ou non ?
             C’est à la population de Catalogne de décider !


Ce n'est pas à la violence policière et au gouvernement central de Madrid de décider. Ce n’est pas à nous non plus de décider. Nous pouvons avoir des avis sur ces sujets ; ils peuvent être différents. Mais notre responsabilité commune est d’appuyer celles et ceux qui défendent les libertés et les droits fondamentaux ; en l’occurrence, le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Les organisations associatives, syndicales et politiques signataires combattent toute forme de colonialisme et défendent le droit à l’autodétermination pour la population de Catalogne à disposer d'elle même , pour l'autodétermination des habitants de Catalogne".

• Nous dénonçons la violence étatique exercée envers la population de Catalogne.
• Nous appuyons celles et ceux qui luttent pour que le referendum du 1er octobre ait lieu.
• Nous soutenons les mouvements sociaux qui organisent la résistance, à l’image des
syndicats qui appellent à la grève dans les prochains jours.


A Nîmes, nous organisons un rassemblement Place Montcalm, au pied de la plaque d’Hommage à la Résistance anti-franquiste ce jeudi 28 septembre à 17h30.
 
Signataires : Solidaires 30, AL 30, Nuit Debout Nîmes, NPA 30, Ensemble Gard, PCF Gard,  LDH Alès.

le communiqué de Solidaires à lire ici

mardi 26 septembre 2017

Retraitées, retraités.. Non à l'augmentation de la CSG,
Oui à l'augmentation des pensions!!!


Jeudi 28 septembre à 14h30, devant la Préfecture, comme partout en France, les neuf organisations de retraité-e-s dont l'UNIRS30 appellent les retraité-e-s mais aussi l'ensemble de la population Gardoise à venir dire NON à la hausse de la CSG et OUI à la hausse des pensions.
Ne laissons pas ce gouvernement ultra-libéral détruire la Sécurité Sociale (en baissant les cotisations sociales, d'où cette hausse de la CSG...). Les retraité-e-s en ont assez que l'on prenne l'argent dans leur poche au prétexte de la "Solidarité intergénérationnelle"!!! Les retraité-e-s aident leurs enfants, leurs petits enfants et parfois continuent de travailler (450 000) car leur pension est trop basse pour vivre... La hausse de la CSG, la baisse des APL, la suppression des Contrats Aidés,... Ça suffit!!! 
Jeudi 28 septembre 2017, 14h30, devant la Préfecture*: 
Les Retraité-e-s En Marche!!! 

*10h00 à Alès devant la Sous-Préfecture
11h00 à Bagnols sur Cèze devant la Poste  

vendredi 22 septembre 2017


La lutte continue... Dans la rue!!!

N'en déplaise à Macron,  la lutte contre les ordonnances va se poursuivre dans la rue...

Lundi 25 septembre, ce seront les routiers, à l'appel de la CGT Transports, FO Transports et SUD-Solidaires-Route (http://sudsolidairesroute.com/) qui se mettront en grève illimitée.

Jeudi 28 septembre, ce seront les retraité-e-s, à l'appel des neufs organisations de retraité-e-s qui se mobiliseront pour demander l'augmentation des pensions et pour refuser la hausse de la CSG. Les retraité-e-s qui sont de plus en plus touchés par la pauvreté, comme le témoigne le Secours Populaire du Gard, dans un article de la Gazette de Nîmes N°955 du 21 au 27 septembre.
Pétition en ligne: http://chn.ge/2wAqi05

La grogne au sein des cheminot-e-e-s devrait monter suite à la crainte de la disparition de 60 emplois sur le site nîmois (Midi Libre du 22 09 2017).

La mobilisation s'amplifie suite à l'annonce de la suppression de plusieurs contrats d'emplois aidés, comme au Mas de Mingue (La Gazette de Nîmes N°955 du 21 au 27 septembre).

Puisque le MEDEF et le Gouvernement se sont réunis pour nous appauvrir, nous précariser... 
...Unissons nous pour faire plier ce gouvernement!!! 


lundi 18 septembre 2017

Nous étions 5000 à Nîmes, 1500 à Alès le 12 septembre, soyons encore plus nombreux le 21

LES RASSEMBLEMENTS GARDOIS :
ALES : 10h30 - Sous-préfecture
NIMES : 10h30 - Maison Carrée
LE VIGAN : 10h30 - Mairie
UZES : 17h30 – Esplanade
BAGNOLS/CEZE : 18h00 - Poste

Un petit rappel sur le droit de grève dans le privé


mardi 11 juillet 2017





Le Syndicat SUD Santé Sociaux Gard-Lozère et l'UNIRS 30 - Solidaires  organise un apéro discussion et projection de videos le mardi 18 juillet 2017 à partir de 19h dans les Locaux de Solidaires 30, 6 rue Porte d'Alès à Nîmes.
Au Programme :

  • Information et décryptage du projet d'ordonnances de Macron et de son gouvernement ( et au delà son projet de casse de la Sécu, Lois liberticides  etc...) avec projection de vidéos 
  •  Préparation de la mobilisation pour la rentrée.

Les rafraîchissements et le grignotage seront au rendez-vous, on s'y colle mais si vous voulez participer n'hésitez pas...

lundi 26 juin 2017


On n'oublie pas l'assassinat de Clément Méric.
Manifestation contre le Fascisme et le Racisme
Samedi 01 juillet 2017, rendez-vous à 10h30
devant la Maison Carrée de Nîmes.
 Premier signataires: PG30, CNT, France Insoumise30, CGA30, RESF30, Solidaires30, SUD Santé 30-48, UL CGT Nîmes, AL30, NPA30, PCF Nîmes, Nuit Debout, DAL30

 

samedi 3 juin 2017



 Communiqué de Presse de Solidaires Gard

En marche…. 
Pour s’assurer la coopération des organisations syndicales

Le gouvernement Philippe n’aura pas attendu. Une semaine seulement après sa prise de fonction, il s’est mis en marche pour détruire le Code du Travail et mettre en œuvre une Loi Travail 2 qui passera normalement par ordonnances.
Simulacre de dialogue social, les organisations syndicales ont été reçues les unes après les autres en commençant pas la CFDT, et en excluant de la liste des invités l’Union Syndicale Solidaires.
La composition de ce gouvernement laisse très perplexe quant à la rénovation politique, ou plutôt annonce franchement la logique d’un gouvernement de classe. La nouvelle ministre du travail, Muriel Penicaud, n’a cessé d’occuper postes publics et privés. Parfois deux en même temps, DRH chez Danone et directrice de l’école de formation de l’inspection du travail, DRH ensuite chez Dassault, puis PDG de Business France, groupe de lobbying des entreprises françaises, c’est en réalité le patronat qui s’est installé directement aux manettes du Ministère de la rue de Grenelle.
Dans une dépêche de l’AEF, on apprend que pour s’assurer la coopération des organisations syndicales, en peu de temps, le nouvel exécutif s’arroge la collaboration des syndicats. Car  si la CFDT lui était déjà acquise, voici que FO rentre dans le gouvernement par l’intermédiaire de Stéphane Lardy, inspecteur général des affaires sociales depuis un an et secrétaire confédéral de Force ouvrière en charge de l’emploi et de la formation professionnelle entre 2007 et 2016.
Puis, par le Canard Enchaîné, on apprend  que Marc Ferracci, dirigeant du cabinet d’expertise Alpha (SECAFI,…)  qui réalise des expertises aussi bien pour les élus au Comités d’Entreprise  ou aux représentants du CHSCT et mai aussi pour des  dirigeants ou de collectivités territoriales est devenu  conseiller de Macron. Est que la ligne du clan Ferracci serait de mener le gouvernement Macron sur une ligne de négociation et de petits compromis avec les Organisations Syndicales qui ne soient pas exclusivement la CFDT ?
Pour l’Union Syndicale Solidaires Gard, il n’y a aucun compromis possible, les droits des salarié-e-s et leur destructions ne sont pas un objet de négociation.
Le mouvement social a une responsabilité majeure, face à cette marche forcée qui n’a aucune légitimité, construire une riposte importante et imposer un projet de transformation sociale et de progrès !
Le rapport de force contre le gouvernement Philippe-Macron est à construire dès aujourd'hui. 
Nous y contribuerons pour imposer nos revendications :
- L'abrogation de la Loi Travail
- Un Code du Travail réellement protecteur pour les salariés
- La baisse du temps de travail sans perte de salaire à 32h /semaine
- Une augmentation générale des salaires de 400€ net tout de suite

mardi 9 mai 2017

lundi 1 mai 2017

1er mai à Nîmes, à Alès... 
Refus inconditionnel au capitalisme et au fascisme!!!




Nous étions 500 à Nîmes et autant à Alès. Ensuite, devant la Préfecture de Nîmes, un pique nique militant a permis de partager nourriture, points de vue, et projets.... Le réseau "Welcome réfugiées" a donné rendez-vous à tous les militant-e-s ce vendredi  05 mai à 18h00, au siège de l'APTI, 8 Boulevard Sergent Triaire. Face à une Préfecture qui ne se préoccupe pas du sort des demandeurs d'asile, nous devons agir et réagir!!!


jeudi 13 avril 2017


"Les Utopiques" a maintenant son site...

Allez le visiter ici 

Abonnez vous(4 numéros, seulement 20,00€) en cliquant ici 

et la page Facebook, c'est ici